main1
ana12
ana7
ana8
ana14
ana30
ana1
organe

 

 

À PARAÎTRE LE 20 OCTOBRE

 

couvravive1

ISBN : 979-10-93606-50-7
208 pages / 17 € / Éditions de L'Ogre
 

★

FNAC / AMAZON / DECITRE

★

Un homme, venu se ressourcer près de la mer, revit un épisode effrayant de son enfance. Un autre prend la route du Nouveau-Mexique pour rejoindre les hommes-soleil. Un vacancier assiste à d’étranges disparitions sur une plage bretonne. Un professeur en congé pour préparer un concours sombre dans la folie et se livre à tous les excès dans un Paris halluciné. Et si pour survivre à nos angoisses et à ce que nous avons fait du monde, nous devions aller au bout de notre humanité et renaître ? En perpétuel équilibre entre le grotesque et l’horreur, Romain Verger propose avec Ravive neuf récits ciselés comme autant d’explorations de la fin d’un monde, le nôtre, et du début d’un nouveau.

Ravive peut se lire à la fois comme un recueil de nouvelles ou comme les expériences et les fictions d’un écrivain aux prises avec ses angoisses et son sentiment de perdition.

Neuf nouvelles, neuf hommes en situation de basculement, qui forment évolution et qui ne sont pas si loin de ce que Nietzsche dit du dernier homme, le plus méprisable, et du surhomme. Les textes évoquent ces états-là, inhérents aux personnages et à cette menace sourde qui pèse sur eux, qu’elle soit écologique, organique ou psychique.

 

★"Il t’arrive encore de douter de ta propre existence, de croire que toi aussi tu n’es qu’un Reborn. Certaines nuits, tu surprends Barbara penchée sur toi, qui te saisit d’une main par une cheville ou un poignet, t’emporte à l’atelier où elle te pose parmi les corps en kits, te tourne et te retourne, t’inspecte sous toutes les coutures, te dévisse une main ou un pied. Ça te semble naturel, tout à fait indolore d’être manié par elle. Elle t’étête, s’essaye à toutes sortes de combinaisons, emmanchant sur ton torse la jambe de l’un, le bras d’un autre et, résignée face à ton corps désespérément inerte, elle t’abandonne en morceaux. Et dans ce chantier de membres épars et dépareillés, tu ne sais plus si ceux que tu vois sont les tiens ou bien ceux de tes frères et sœurs en attente d’assemblage, ni même si ce qui te fait face, tu le vois de tes propres yeux ou à travers ceux de telle ou telle des têtes qui encombrent la table. Tu n’es peut-être encore qu’un pantin entre ses mains, alors c’est en pantin qu’il te faut épuiser tes journées, les fumant par les deux bouts à ne rien faire, à te soûler à L’Estran, à coiffer les vagues de mousse brune de ton surf, et marcher, marcher comme ces jouets mécaniques fabriqués à la chaîne, longeant les marigots jusqu’aux batteries pour aller retrouver Marie, Roseline et Victoire."

 

item3b 

 

 


 

ana5a
ana31a
ana9a
ana4a
ana2a
ana11